Emo. Ado.

J'étais jeune. Seize ans. Tout au plus dix-huit. J'écrivais des chansons en anglais. Des trucs un peu mielleux et bourrés de métaphores. Avec des rails d'espoir aussi mince que des lignes de cocaïne. Des machins avec des you, des I, et des us en perdition. Un bordel monstrueux de personnes qui ne se croisaient qu'une fois et qui s'abandonnaient souvent. Des …

Publicités

Parler du beau Temps.

 Aujourd'hui je vous parle du Temps. Ce beau jeune homme derrière qui je passe ma vie à courir. Il me prend souvent des envies à la con (comme d'avoir commencer ce blog par exemple, ou m'être inscrite sur AdoptUnMec, ou encore d'avoir déménager en Bretagne ...), notamment celle de marcher sans but précis, d'errer. Puis, …